Archives

À l’assaut des marques ! Les réussites et les limites du mouvement « antisweatshops »

« We don’t make shoes ». C’est la réponse qu’a donné Nike en 1997 en réponse aux révélations sur les pénibles conditions de travail dans les usines de ses fournisseurs. Quelques années plus tard, cet argument a été discrédité. Les entreprises de marque comme Nike ou Adidas ont dû admettre qu’elles ne peuvent pas « sous-traiter leur responsabilité morale » et qu’elles doivent se préoccuper des droits fondamentaux des ouvriers qui fabriquent leurs produits, même s’ils ne sont pas des employés directs. Le mouvement « antisweatshops » venait de remporter sa première victoire.

Abu Sayyaf aux Philippines De la radicalisation d’un islam politique à un terrorisme islamiste

Identifié comme deuxième foyer islamiste après le Moyen-Orient, l’Asie du Sud-est doit faire face à la présence de réseaux terroristes et de groupuscules prônant une ligne politique violente sur son territoire. En fait, pour ces groupes, se ranger du côté de la lutte contre le terrorisme, engendrée par les États-Unis, amènerait inévitablement à se désolidariser de la communauté musulmane. Sur le coup, tous les termes du débat politique interne sont influencés par cette pression extérieure, amalgame d’un discours religieux et d’un sentiment anti-américain. La montée d’un Islam politisé et conservateur dans ces pays, dont les Philippines, se greffe à la lutte au terrorisme à mesure que le combat mené par les États-Unis est perçu dans la région comme une lutte aux terroristes musulmans avant tout.

Affaire Snowden La démocratie en danger ou en sécurité?

Où commence la liberté des unes? Où s'arrête celle des autres? Les révélations de Snowden renforcent-elles la démocratie?

Al Jazeera une chaîne aux grandes ambitions

Alors que le paysage médiatique a longtemps été sous l’hégémonie occidentale, la tendance semble aujourd’hui s’inverser. En effet, l’arrivée de nouvelles technologies et notamment des réseaux sociaux a ouvert la voie à un mode de journalisme plus libéral dans le monde panarabe dont la figure de proue est sans nul doute la chaîne satellitaire qatarie Al Jazeera. « Le double carcan de la protection d’intérêts politiques et d’absence de liberté éditoriale » qui sévissait et sévit encore dans une grande partie du monde arabe, tend à s’estomper comme le prouve le succès de la chaîne qatarie.

Al-Qaïda au Maghreb Islamique Portrait d’une alliance stratégique

Depuis 2008, vingt Occidentaux ont été enlevés au Sahel. En juillet dernier, Michel Germaneau, otage français, était enlevé en Mauritanie puis assassiné. Plus récemment encore, cinq Français étaient retenus captifs au Niger. Ces enlèvements sont tous revendiqués par Al-Qaïda au Maghreb Islamique, dont les menaces contre la France se sont affirmées ces derniers jours. Il y a quelques années, les actions de l’AQMI étaient confinées à un espace beaucoup plus restreint, essentiellement l’Algérie. Depuis la fin de la décennie, elles s’étendent au Maghreb et au Sahel, et semblent menacer l’Europe. Comment des groupes jihadistes « nationaux » sont-ils devenus une organisation internationale ? Comment évaluer le pouvoir de nuisance de l’AQMI ?

Ambassadeur américain Jacobson « On ne peut compromettre nos idéaux »

« It’s time for outside-the-box thinking ». De passage au Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM), le nouvel ambassadeur américain au Canada, Son Excellence David Jacobson, est venu présenter devant une foule de plus de 300 personnes la politique étrangère de l’administration Obama et ses défis sous-jacents.

Analyse d’un mécanisme controversé en vue de la Conférence Rio+20 REDD+ : Un outil efficace contre la déforestation?

En 2008, les Nations Unies ont lancé une initiative sur la réduction des émissions résultant du déboisement et de la dégradation forestière (REDD+). Ce projet vise à combattre les changements climatiques et les pertes de biodiversité grâce à un soutien financier destiné aux pays en développement (PED). Le programme tient présentement des activités dans 35 États et son principal bailleur de fonds est la Norvège. Néanmoins, le REDD+ est loin de faire l’unanimité au Sud comme au Nord.

Asie centrale, 20 ans après les indépendances État des lieux

Nous sommes aujourd’hui rendus deux décennies après la disparition de ce que Churchill appelait le « rideau de fer ». Qu’en est-il de la situation politique en Asie centrale dans les républiques de l’ex-bloc soviétique, cette région du monde peu connue de l’opinion publique mondiale ?

Aung San Suu Kyi : stratégie et négociation dans une fenêtre d’opportunité particulièrement réduite

Après avoir remporté les élections controversées en novembre dernier par le biais de son avatar civil, le Parti de la solidarité et du développement de l’Union (USDP), la junte birmane a fini par libérer l’opposante historique, Aung San Suu Kyi. La configuration actuelle du jeu politique birman oblige la Dame de Rangoon à un délicat travail d’équilibriste entre une stratégie s’inspirant d’une logique florentine et la défense de la morale et des valeurs qu’elle continue d’incarner.

Bilan des discussions sur la taxe bancaire au Sommet du G20 de Toronto Une option légitime, sans volonté concertée

Parmi les différents enjeux sur lesquels se sont penchés les dirigeants du G20 au Sommet de Toronto, la taxe bancaire a été une source de divergences. Sans avoir négligé la question, la déclaration finale du Sommet n’y accorde que quelques mots qui traduisent la reconnaissance de la légitimité de l’imposition d’une telle taxe et l’absence
d’une action concertée à l’échelle internationale. Or, le contexte dans
lequel s’inscrivaient les discussions laissait déjà présager l’impossibilité
d’un consensus. De surcroît, les résultats du Sommet ne doivent
pas être perçus comme étant une décision influencée uniquement par la position canadienne, mais bien par un ensemble d’acteurs.

Filtres