Archives

Exilés climatiques Des migrants en quête d’une protection juridique

Facteur de tension et de conflit, le déplacement de milliers de « réfugiés climatiques » est un phénomène qui va en s’accroissant. au cours des deux dernières années, 42 millions de personnes de la région asie-Pacifique ont dû migrer à la suite de catastrophes climatiques, selon un récent rapport de la banque asiatique de développement. Sécheresse, ouragans, montée des eaux, les changements climatiques affectent tous les continents. Des mesures de protection internationale ainsi que des stratégies d’adaptation sont envisagées pour y remédier.

Existe-t-il une culture du renseignement?

Depuis la Deuxième Guerre mondiale, les États- Unis entretiennent une culture du renseignement, notamment dans leur politique de sécurité de la nation. Cependant, l'ampleur de leurs activités nous échappait jusqu'alors. Depuis juin dernier, Edward Snowden multiplie les révélations auprès des journaux mondiaux sur la National Security Agency (NSA). Leurs intrusions ont brimés les droits et libertés de citoyens et de dirigeants, à un point tel que cela est devenu une confrontation diplomatique entre l'Europe et les États-Unis. Pourquoi la NSA a-t-elle autant d'importance aux États-Unis? Est-ce une différence au niveau de la culture et de la perception du renseignement?

Exposition, l'Euromaïdan par Anatoliy Boyko

Le 26 novembre prochain marquera la première année du début des manifestations ukrainiennes sur la Place de l’Indépendance à Kyiv. Afin de commémorer l’événement, Regard Critique : le journal des étudiants des HEI s’est associé à un groupe d’étudiants de l’Université afin de vous présenter une exposition de photographies sur l’Euromaidan : L’Euromaidan vu par Anatoliy Boiko.

Face aux crises, l’autre mondialisation

« Un autre monde est possible. » Voilà le slogan qui arrive à rallier la multitude d’acteurs composant le mouvement hétérogène qu’est l’altermondialisme. Mais de qui parle-t-on exactement? La réponse à cette question semble, hélas, difficile à fournir. Pourtant, malgré leur diversité d’horizons et de moyens d’expression, les acteurs composant le mouvement altermondialiste s’accordent au moins sur une idée fondamentale : repenser la mondialisation de type néolibérale. Or, selon Samir Amin, « le capitalisme apparaît à beaucoup, et par défaut, comme un horizon indépassable ». Et c’est justement la question du radicalisme vis à vis du capitalisme contemporain, divisant le mouvement altermondialiste, dont il est question ici.

FRONTEX, le remède à un mal imaginaire?

Peu de jours passent sans qu’un évènement tragique impliquant des migrants clandestins en provenance de l’Afrique Nord et d’Asie mineure survienne en mer Méditerranée. Suite aux Printemps arabes et, plus récemment, à l’avancée du Groupe État Islamique en Syrie et en Irak, la fréquence et la médiatisation de ceux-ci ont connu de fortes augmentations, les populations cherchant à fuir les zones de combats. En février dernier, l’Agence européenne pour la gestion et la coopération aux frontières extérieures des États membres de l’Union européenne (FRONTEX) enregistrait plus de vingt incidents en seulement une fin de semaine. Comment expliquer que la réaction de l’Union européenne (UE) face à ces tragédies ait été de renforcer la sécurité de ses frontières, et ce, au dépend de l’initiative italienne Mare Nostrum qui visait plutôt à porter secours aux migrants clandestins?

Frontières et fracture économique Le cas de la frontière États-Unis/Mexique

Qu’elles soient un symbole de puissance ou de faiblesse, les frontières jouent un rôle essentiel dans la géopolitique mondiale. Qui plus est, elles représentent un lieu géographique unique et une institution politique où des décisions politiques, économiques, juridiques et sociales s’établissent pour l’intérêt de tous. Les frontières ont le pouvoir d’avantager ou non un Etat, elles permettent d’exercer un contrôle sur la circulation des biens, des marchandises et des gens et elles donnent lieu à différents types de gouvernances. On entend souvent parler de la frontière États-Unis/Mexique dans les discours politiques comme archétype de l’immigration clandestine américaine. Elle illustre indéniablement l’idée de contrôle, de ghettoïsation, de rupture entre deux systèmes politiques différents et de disparité sociale et économique. Cette dernière caractéristique se retrouve au cœur des enjeux de la frontière États-Unis/Mexique.

Grèce : les élections de l'extrême

croix gammée, salut fasciste, propos xénophobes. Si vous croyez que ces mots, qui rappellent quelques-uns des moments les plus sombres de l'histoire de l'humanité, sont tirés d'un livre d'histoire traitant du troisième Reich hitlérien, et bien détrompez-vous. On est en Grèce au lendemain des élections de mai 2012.
L'Aube dorée, parti néonazi, vient de faire une entrée remarquée au Parlement. La Grèce, qui vit une profonde crise économique et sociale depuis 2010, est-elle en train de vivre une radicalisation de son électorat ?

Guerre des monnaies It’s the market, stupid !

Au lendemain de la crise financière de 2008, le ministre des finances allemand, Peer Steinbrück, affirmait que celle-ci allait donner naissance à un « ordre financier plus multipolaire ». Le président de la Banque mondiale, Robert Zoelick, affirmait quant à lui en 2009 qu’un des legs de la crise pourrait bien être la « reconnaissance d’un changement dans les relations de pouvoir économiques ». La guerre de monnaies qui s’annoncent pourrait bien précipiter ce développement… et faire réaliser aux États qu’ils ne sont pas seuls à décider.

Immigration : libéralisation des marchés rime-t-elle avec libéralisation des frontières ?

Dans un monde marqué par les inégalités, il n’est pas surprenant de voir les moins nantis risquer leur vie pour accéder aux territoires de pays plus prospères. Ce phénomène s’amplifie d’ailleurs par la mondialisation des moyens de communication et des images qu’ils propagent, mais aussi par le fait que la mondialisation économique n’a pas su apporter les résultats escomptés.

Jeux olympiques et diplomatie : le cas de Sotchi et les droits des minorités sexuelles

La Russie vise, depuis quelques années, à reconquérir son statut de grande puissance par une offensive tous azimuts : diplomatique avec la Syrie, militaire avec la guerre russo-géorgienne, politique avec le projet d’une Union eurasienne regroupant des anciennes républiques soviétiques et culturelle avec l’organisation de l’Eurovision de 2009 et sa canditature pour l’Exposition universelle. Point culminant, les olympiques de Sotchi se tiennent sur fond de montée du nationalisme conservateur et d’union croissante entre l’État et l’Église, alliance qui a engendré une véritable offensive contre la visibilité des minorités sexuelles et leurs droits. L’événement sportif se doublera donc – encore? – d’une bataille diplomatique.

Filtres